fr
Appelez-nous ! +33 972 55 05 55

Comment mener à bien sa campagne de crowdfunding ?

Besoin d’argent pour finaliser votre votre projet ? Et si vous créiez une campagne de crowdfunding ? Avec ces quelques conseils, vous aurez toutes les cartes en mains pour en faire un succès.

Le crowdfuding c’est quoi ? 

Créé au début des années 2000, le crowdfunding, ou « financement participatif » s’est développé avec l’essor d’internet. Comme l’explique le portail de l’Économie du gouvernement, il s’agit d’un outil de financement alternatif qui ne passe pas par les circuits traditionnels (banques), mais qui fait appel aux internautes afin de financer un projet, qu’il soit entrepreneurial, artistique, environnemental, etc. 

Ces fonds sont le plus souvent sous forme de précommandes, dons, de prêts rémunérés ou de participations dans l’entreprise. Chaque personne peut prendre part au financement d’un projet en se connectant sur la plateforme de financement participative dudit projet.

Mener à bien sa campagne de crowdfunding 

En France, le financement participatif continue de grandir et de nombreuses startups, mais aussi artistes, font appel à la confiance des internautes pour financer leur projet. En 2015, 167 millions d’euros ont été collectés toutes plateformes confondues contre 401,7 millions d’euros en 2018. Pour être inclus dans ces chiffres, il y a plusieurs étapes à suivre : 

  • Assurez-vous que votre projet soit bien mature : cela semble assez logique, mais avant de commencer à demander de l’argent à des inconnus, il vaut mieux être sûr d’avoir un projet solide. Plus il sera clair, détaillé et avec un but précis, plus il aura de chances d’être financé. Surtout, votre engagement eu égard à votre projet permettra de convaincre les donateurs.
  • Choisissez la bonne plateforme : c’est sans doute l’un des points les plus importants. Pour bien choisir sa plateforme de financement participatif, il faut les comparer sur certains critères : les types de financement proposés, le taux de succès de la plateforme et son audience. Regardez bien si celle choisie privilégie les dons ou le prêt, si une grande partie des campagnes similaires à la vôtre ont atteint leur objectif et s’il y a beaucoup de contributeurs actifs sur la plateforme. Parmi les 32 recensées par bpifrance, il y a forcément celle qui vous correspond. 
  • Préparez le contenu promotionnel de la campagne en avance : Cette étape est aussi importante que des piles dans une lampe. En effet, une campagne de crowdfunding nécessite une vraie capacité à bien communiquer sur son projet, pour convaincre les investisseurs. Ce « marketing de contenu » permet d’amplifier votre présence sur internet, de créer la réputation de votre projet et de légitimer votre campagne de crowdfunding. 

Pour faire votre vidéo de présentation de produit, vous pouvez par exemple faire appel à notre agence. Différents formats vidéos sont possibles.

  • Utilisez les réseaux sociaux pour communiquer autour de votre projet : De Facebook à LinkedIn en passant par Instagram, il faut que vous parliez de votre projet sur les réseaux sociaux. Et surtout sur Twitter, qui est sans doute LA plateforme la plus efficace pour partager et faire parler d’une campagne de financement (en positif comme en négatif). C’est sur ces outils de communication que vous devez partager votre contenu promotionnel (photos, vidéos, articles…). 

Vous pouvez également contacter notre agence pour construire votre stratégie social media.

  • Mobilisez votre réseau personnel : Au-delà des réseaux sociaux pour faire connaître votre projet et essayer de créer le buzz autour, vos connaissances personnelles (famille, amis, clients, experts…) peuvent être mobilisées rapidement et ainsi permettre d’amorcer le financement dès le début de la campagne.
  • Disposez-vous des ressources internes nécessaires ? Lancer une campagne nécessite de la préparation… et de l’argent. Vos actions quant à la promotion de votre campagne (vidéo de présentation du projet, communiqués de presse, contenus digitaux…) ont un coût non-négligeable. S’ajoutent à cela les frais de la plateforme, voir d’éventuels frais juridiques ou d’audit. Enfin, si par exemple vous voulez récompenser vos donateurs d’une façon originale, assurez-vous de pouvoir être en mesure de le faire. 
  • Choisissez judicieusement la durée de votre campagne : Votre campagne de crowdfunding doit être assez longue pour laisser le temps à vos donateurs d’investir. Evitez cependant de choisir un durée trop importante, car la dynamique d’investissement pourrait s’essouffler. Enfin, rappelez-vous qu’il arrive souvent qu’une grande partie des contributions arrivent à la dernière minute. Il est donc important d’avoir constitué une communauté en amont de la campagne, sur les réseaux sociaux ou via une newsletter, pour le rappeler régulièrement les échéances, avec un message du genre « plus que X jours pour faire partie de l’aventure ! »

Quelques succès du crowdfunding 

En appliquant ces conseils vous avez plus de chances de réussir votre campagne de financement. Et lorsque celle-ci est un succès, c’est tout votre business qui en est positivement impacté. La marque Respire par exemple, a lancé sa campagne fin 2018. Son but ? Financer les 300 premiers flacons de son déodorant naturel, made in France, vegan et recyclable. En quelques heures, la start-up avait déjà pré-vendu 500 déodorants, puis 10 000 en 15 jours et un total 21018 à la fin de sa campagne, soit… 7000% de son objectif initial !

De son côté, Tartinades, une marque de pâtes à tartiner a réussi sa campagne grâce à un projet bien ficelé. Sur les 17 000 € demandés pour boucler le budget, l’entreprise en a récolté un peu plus (18 453 €). Surtout, elle a bien expliqué à ses suiveurs à quoi servirait leur argent, qui a finalement représenté 5% du budget global.

Alors, vous vous lancez quand ? 

Leave a Reply