fres
Appelez-nous ! +33 972 55 05 55

Facebook boycotté par les grands annonceurs internationaux

Des entreprises américaines ont arrêté de faire de la publicité sur Facebook afin de dénoncer le manque d’action du géant des médias sociaux pour arrêter les discours de haine.

Une coalition des droits civiques, qui comprend la Ligue anti-diffamation (ADL) et la NAACP, a lancé la campagne #StopHateforProfit la semaine dernière en demandant aux grandes entreprises de suspendre la publicité sur Facebook, citant son « échec répété à aborder de manière significative la vaste prolifération de la haine sur ses plateformes. »

Les actions Facebook ont ​​chuté de 8,3% vendredi, un record en trois mois, après qu’Unilever a rejoint d’autres marques pour boycotter les publicités Facebook . La baisse du cours de l’action a fait baisser la valeur marchande de Facebook de 56 milliards de dollars.

Le réseau social a été moins actif que ses concurrents Twitter et Snapchat face aux messages controversés envoyés par le président américain Donald Trump, ainsi que face au contenu conflictuel, qui devient facilement viral. Il faut préciser que parmi ces entreprises, Facebook est la plus sensible aux risques réglementaires et fait déjà face à des enquêtes antitrust du ministère de la Justice et de la Federal Trade Commission.

Voici une liste non exhaustive des entreprises qui ont rejoint le boycott:

Coca-Cola Co. a déclaré qu’elle arrêterait toute publicité payante sur toutes les plateformes de médias sociaux pendant au moins 30 jours, et Unilever, dont les marques incluent Dove, Breyers, Hellmann’s, Knorr et Lipton, entre autres, a déclaré qu’elle investirait ses dollars sur les « autres médias » aux États-Unis.

Leave a Reply