fr
Appelez-nous ! +33 972 55 05 55

Pourquoi les emojis sont importants pour votre image de marque ?

Depuis quelques années, les emojis ont fait leur apparition dans le monde numérique. Ils constituent une nouvelle forme d’expression et de proximité. 

Ils ont intégré nos réseaux sociaux, nos magasins et mêmes nos conversations personnelles. Les emojis ou pictogrammes numériques offrent une manière de communiquer différente dont les marques s’emparent de plus en plus. Hilares, étonnés, joyeux ou tristes, ces petits symboles d’origine japonaise sont devenus inévitables pour exprimer une émotion en ligne.

L’arrivée de l’emoji

L’emoji a une histoire très récente, mais pour le moins ascendante. S’il a été créé au Japon en 1997, ce n’est qu’une dizaine d’année plus tard qu’il a commencé à se répandre, notamment lors de son apparition dans des services de courrier électronique comme Gmail en avril 2009. Adopté massivement par les internautes, ces petits visages sont partout.

Par exemple, l’emoji « visage avec des larmes de joie » a été élu mot de l’année en 2015 par les dictionnaires Oxford. En 2017, le terme « émoji » fait officiellement son entrée dans le dictionnaire Le Petit Robert. Selon le site emojipedia.org, il existe 2 823 emojis codifiés en standard Unicode en juin 2018.

De fait, la culture emoji a logiquement intéressé les annonceurs. Ces derniers voient en elle une nouvelle manière de communiquer et ce sont d’ailleurs les marques qui furent les premières à les utiliser. Au cours de sa courte vie, l’emoji a changé passant d’un style très brut et japonais à quelque chose de plus adapté à la communauté occidentale et de plus commercial. Grâce à sa démocratisation, l’emoji a gagné sa place auprès des marques qui l’utilisent de différentes manières : en tant que complément du texte, en tant que substitut du texte, mais aussi pour personnaliser leur image.

Pourquoi les emojis sont-ils importants ?

En utilisant l’un de ces pictogrammes numériques, le message des marques est enrichi, doté d’une nuance et d’une émotion qu’il aurait été difficile de véhiculer uniquement avec des mots. L’emoji permet de mieux exprimer un ressenti, tout en s’adaptant parfaitement à ce que souhaite véhiculer la marque. Il la rapproche de sa communauté. 

Pour preuve, le cabinet social media Brandwatch a analysé 6,4 milliards emojis publiés sur Twitter entre septembre 2015 et septembre 2017. Et l’étude de ce langage 2.0 a montré que 75 % des emojis utilisés sur Twitter véhiculent un sentiment positif. Ceux qui représentent la joie sont les plus utilisés (à 31 %) bien que ceux de dégoût, de tristesse, de peur et de colère faisaient aussi partie des plus populaires. L’étude révèle par ailleurs que l’utilisation de ces emojis négatifs a augmenté de 9.5 %, avec un pic lors de l’élection américaine en novembre 2016.

Mais ce qui est le plus intéressant dans cette analyse, c’est leur relation avec les marques. Au cours de ces deux années, Brandwatch révèle que le nombre de tweets contenant un nom de marque et un emoji a progressé de 49 %. L’entreprise Pantene est celle qui a véhiculé le plus d’emojis positifs (93.9%) devant la marque de whisky Jameson (93%), portée par la Saint Patrick. Logiquement, les entreprises qui échappent au scandale ou au bad buzz génèrent le plus de messages de ce type.

Par secteur, c’est l’hôtellerie qui offre le plus de retours positifs grâce à sa bonne expérience client tandis que les compagnies aériennes se retrouvent en bas du classement à cause des retards ou des pertes de bagages. Par exemple, American Airlines génère plus de 40 % d’emojis négatifs. Enfin, aujourd’hui, on entre peut-être dans une nouvelle ère avec la diversification des emojis. En effet, l’apparition de nouveaux venus comme les bitmojis, ou les animojis, ouvrent de nouvelles perspectives aux entreprises qui ne devraient pas les laisser passer.

Leave a Reply