fr
Appelez-nous ! +33 972 55 05 55

Twitter va limiter ou bloquer les réponses d’un tweet

Toujours dans la volonté de réduire le cyber-harcèlement, Twitter va donner la possibilité à la personne qui tweet de choisir les comptes autorisées à répondre.

Comme l’indique le blog de Twitter, des conversations ont lieu à chaque instant sur le réseau social. Pourtant, certains twittos pourraient ne plus avoir la possibilité de participer à celles-ci. En effet, lors de sa présentation au salon d’électronique grand public de Las Vegas (CES) début janvier, Twitter a indiqué qu’il allait contrôler, limiter ou empêcher, les personnes à répondre à un tweet dans une conversation.

Nous voulons aider les gens à se sentir plus en sécurité en participant au dialogue sur Twitter et en leur donnant plus de contrôle sur les conversations qu’ils entament. Nous allons tester diverses options sur qui peut répondre à des tweets au début de 2020

L’équipe de Twitter sur son compte Twitter

Global, Group, Panel & Statement

À la fin de l’année 2019, la plateforme sociale lancé en 2006 avait déjà ajouté la possibilité de masquer des réponses dans les commentaires d’un tweet. Cette fois, le réseau à l’oiseau va plus loin. Désormais, il y aura quatre options pour permettre de répondre à un tweet :

  • Global : tout le monde pourra répondre
  • Group : seuls les personnes qui suivent le compte et les comptes mentionnés dans le tweet seront autorisés à répondre
  • Panel : seulement les comptes mentionnés dans le tweet pourront répondre
  • Statement : personne n’aura la possibilité de répondre. Seul l’auteur du tweet pourra ajouter une réponse en commentaire (comme lors d’un thread)

Des risques de Fake News

Twitter souhaite mettre en place ce système pour répondre aux besoins des utilisateurs qui se sentent constamment harcelés sur la plateforme. Toutefois, cette nouvelle a soulevé des craintes auprès de la communauté, certains estimant que l’impossibilité de répondre à un tweet empêche le fait de pouvoir contredire ou démentir une information.

Je suis d’accord avec les risques que vous mettez en avant; ce sont des choses que nous avons pris en compte dans la façon dont nous avons conçu les nouvelles options. Il est par exemple important de continuer à autoriser à citer des tweets (une façon importante de contester/démonter le tweet d’une autre personne) ainsi que de faciliter la possibilité de voir les tweets cités

Kayvon Beykpour, responsable de l’équipe produit du réseau social.

Leave a Reply