By Lionel septembre 06, 2012

Twitter est un formidable outil de buzz, qui favorise également l’engagement des participants à une manifestion. Démonstration dans le cas d’un barcamp.

 

Twitter est depuis longtemps utilisé pour créer le buzz autour d’événements. L’usage le plus courant est la diffusion par les organisateurs d’un hashtag (mot-clef identifiant l’événement) repris en amont et pendant la session afin que les participants puissent annoncer leur venue et diffuser leurs impressions sur le réseau social.

Mais Twitter est également un formidable outil d’animation au cœur l’événement. En avril dernier, l’Office Franco-Allemand de la Jeunesse (OFAJ) a organisé un barcamp, c’est-à-dire un ensemble de workshops participatifs, autour de l’élection présidentielle française. L’esprit d’un barcamp est basé sur le principe que personne dans la salle ne doit rester inactif : chacun est tenu d’apporter une contribution au débat, en partageant son expérience, son opinion, ses impressions ou ses doutes.

Encourager la participation des invités

La plupart des jeunes conviés au barcamp de l’OFAJ n’étaient pas habitués au fonctionnement d’un barcamp et découvraient Twitter. Il fallait donc un dispositif qui les incite d’une part à participer activement aux débats, d’autre part à les encourager à utiliser le réseau social, pour échanger avec d’autres jeunes sur Twitter.

Pour ce faire, l’OFAJ a fait appel à Mediatrium pour développer un mur twitter – Tweetwall en anglais. Il s’agit d’une diffusion sur écran géant d’un fil Twitter personnalisé. Les tweets diffusés ont été préalablement identifiés grâce au hashtag #bcofaj (pour BarCamp OFAJ) et modérés pour éviter toute tentative de spam ou tout dérapage provenant d’utilisateurs extérieurs. « L’utilisation de Twitter et d’un Tweetwall en particulier a permis de visualiser les vifs échanges des BarCampers autour du hashtag #bcofaj, précise Stéphanie Schaal, chargée du projet barcamp. Ainsi, le Tweetwall a contribué à créer une identité pour cet événement. Le Tweetwall a eu un effet incitatif sur les jeunes peu habitués à Twitter. Le mur installé dans la salle plénière a été utilisé comme un support de communication et d’animation pour alimenter les discussions entre participants et dynamiser les échanges entre les animateurs et le public. »

Mediatrium a par ailleurs développé un blog s’inspirant du design de Twitter et reprenant la charte de l’OFAJ pour publier les tweets envoyés pendant le barcamp et garder ainsi une trace des échanges qui ont eu lieu durant trois jours. « La solution de Mediatrium nous a permis d’avoir un outil personnalisé, qui était calé sur la charte graphique de notre institution, indique Stéphanie Schaal. L’utilisation technique a été simple et permet, après la manifestation, l’exploitation des Tweets classés par thématique sur un site internet dédié à ce BarCamp. »

Un dispositif courant dans les conférences B2B

Le Tweetwall est de plus en plus utilisé dans les conférences B2B, notamment celles ayant trait au digital ou à la communication. Les organisateurs y voient un excellent moyen de moderniser l’image de l’événement et de susciter l’enthousiasme des participants. « On n’en est encore qu’aux balbutiements, précise Lionel Kaplan, fondateur de Mediatrium. Pourtant les usages sont infinis : le Tweetwall permet par exemple de donner une coloration moderne à une conférence de presse et d’inciter les journalistes et blogueurs à générer du buzz sur le réseau social, durant la conférence. » Dans le cadre du barcamp, les retours ont été très positifs : « Les jeunes ont apprécié cet outil car il leur permettait de suivre en direct les débats sans être présents dans les salles où se déroulait le BarCamp. Certains tweets en particulier ont permis de créer une ambiance conviviale, conclut Stéphanie Schaal. »

Si vous souhaitez mettre en place ce genre de dispositif, n’hésitez pas à nous contacter.

Comments

No comments found.

Leave a Reply

Your e-mail address will never by shared.

Please enter your name!

Please enter your email!

Please enter your website!

Please enter your comment!